“Que Marie, Reine des saints et modèle de parfaite communion avec son divin Fils nous aide. Qu’elle nous apprenne à demeurer en Jésus, comme les sarments sur le cep, et à ne jamais nous séparer de son amour. En effet, nous ne pouvons rien sans Lui, parce que notre vie c’est le Christ vivant, présent dans l’Église et dans le monde.“

Pape François
Angélus du 29.04.2018

 

O comme je désire, mon enfant, que vous croissiez, vous aussi, dans la pratique des vertus religieuses! Comme je désire que vous soyez un saint! Rendons synonymes les expressions de saint et d’enfant de Marie!

Chaminade, Lettre n°188,
du 25 janvier 1822

 

 

Ah! qu’on est heureux à la mort d’avoir vécu saintement! Vivons de même, ma chère amie, et nous aurons la même fin; car telle vie, telle mort pour l’ordinaire, car quand on vit mal, se met-on par là dans une disposition pour que Dieu nous accorde un miracle, qui est de nous convertir à l’heure de la mort?

Adèle de Trenquelléon,
Lettre n° 2, du 6 mars 1805

 

Oh! qu’il est vrai, Seigneur, qu’il n’y a que la sainteté de nécessaire!

Adèle de Trenquelléon
Lettre n° 253, du 8 novembre 1814