Adèle n’a que cinq semaines quand la Bastille est prise.

À dix-neuf ans, c’est une «maîtresse femme». Elle est à la tête d’une association d’environs soixante jeunes filles.

À vint-sept ans, elle fonde une nouvelle congrégation religieuse, les Filles de Marie, aujourd’hui les Filles de Marie Immaculée.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site des religieuses marianistes de France.