Nous avons toujours besoin de contempler le mystère de la miséricorde. Elle est source de joie, de sérénité et de paix. Elle est la condition de notre salut. Miséricorde est le mot qui révèle le mystère de la Sainte Trinité. La miséricorde, c’est l’acte ultime et suprême par lequel Dieu vient à notre rencontre. La miséricorde, c’est la loi fondamentale qui habite le cœur de chacun lorsqu’il jette un regard sincère sur le frère qu’il rencontre sur le chemin de la vie. La miséricorde, c’est le chemin qui unit Dieu et l’homme, pour qu’il ouvre son cœur à l’espérance d’être aimé pour toujours malgré es limites de notre péché.

Pape François, bulle d’indiction de l’Année sainte, §2

 

 

Implorons la miséricorde divine dans la Crèche du divin Enfant Jésus et nous ne serons point rebutées. Courons-y tous: pécheurs et justes; entourons son berceau et adorons l’aimable nom de Jésus qu’Il veut bien prendre pour nous.

Adèle de Trenquelléon,
Lettre 61, 24 décembre 1806