«Il faut un homme qui ne meure point», affirmait le bienheureux Guillaume-Joseph Chaminade. Cette phrase qui a guidé les délégués des religieux marianistes lors du chapitre général de juillet 2018, les laïcs et les religieux marianistes de Suisse la reprennent pour la nouvelle année 2019.

 

Encouragés par cette assemblée estivale, nous avons retenu une de ses multiples impulsions: «Le charisme marianiste n’acquiert toute sa valeur que s’il est vécu en Famille». À Bethléem, Jésus a vécu sur la paille et dans l’indigence*mais honoré comme un roi par l’or, la myrrhe et l’encens. Entre le bœuf et l’âne mais en présence de toute l’humanité par les bergers et les mages. Menacé par Hérode, mais protégé par les anges et Joseph, qui pourtant n’est pas le père. Une famille idéale bien surprenante!

 

Que durant ces fêtes de la Nativité, nous soyons guidés par la vie et la méditation de la Sainte Famille de Nazareth! Que Jésus, avec Marie et Joseph, inspire toutes nos actions durant les célébrations de la Nativité et tout au long de la nouvelle année accordée par le Seigneur!

 

Joyeux Noël à vous tous et bonne et heureuse année 2019!

 

Au nom de la Famille marianiste de Suisse:

Roland Gruber, Roland Carrupt,

Geneviève de Simone-Cornet et Jean-Paul Federneder

 

* D’après une chanson de Jean-Louis Decker (J’aimerais être).