Dans notre prière, nous nous souve­­nons de Monsieur Jean Brêchet, décédé au service de la Très Sainte Vierge le 23 juillet 1994 à Martigny, dans la 69e année de son âge et la 51e de sa profes­­sion reli­gieuse.

 

Né le 29 octobre 1925 à Bâle, Monsieur Jean Brêchet découvre sa vocation marianiste lors de son apprentissage du français au service des frères et des élèves du Collège Sainte-Marie à Martigny. En automne 1942, il entre au noviciat à la Villa Beata, à Fribourg, où il s’engage dans la Société de Marie par les premiers vœux le 12 septembre 1943. Il fait ses vœux perpétuels à Grolley (Fribourg) le 1er novembre 1946.

 

Jean Brêchet débute sa vie religieuse au service de ses frères comme cuisinier au noviciat de 1943 à 1959 (Fribourg – Grolley – Middes). En 1948, les supérieurs lui confient la responsabilité de l’économat et celle de frère maître. De 1959 à 1979, il exerce la fonction de directeur de la communauté de Middes. En 1969, il est appelé à s’occuper de l’économat du séminaire « Regina Mundi » (Fribourg). En 1972, les frères lui confient la tâche d’économe provincial, tâche qu’il accomplit consciencieusement jusqu’au moment où sa santé ne le lui permet plus. En 1983, Monsieur Brêchet devient économe à Martigny et en 1990 ses supérieurs le nomment directeur de la communauté.

 

Comme l’écrivait dernièrement un religieux marianiste, la souffrance de Monsieur Jean Bréchet et l’offrande de sa vie pour la Suisse, le Togo et la Société de Marie en général produira ses fruits.» C’est la grâce que nous demandons en ce temps d’épreuve.

Jean Brêchet