Toute vie communautaire est faite de réunions, de rencontres, de célébrations. Durant ces cinq jours, les membres de la CEM ont pris du temps pour prier, célébrer. Chaque jour, conformément à la Règle de vie, ils se sont recueillis à la chapelle pour un temps généreux de méditation, pour la prière des offices de Laudes et des Vêpres et les célébrations de l’Eucharistie. Le mercredi soir, deux frères ont reçu le sacrement des malades, conformément à ce que dit la Règle de Vie: “Quand un religieux est gravement malade, la communauté l’entoure pour célébrer le sacrement des malades. En même temps qu’elle prie pour sa guérison, elle supplie le Seigneur de l’aider et à entrer dans le mystère de la souffrance et à mettre son espérance dans La Croix du Christ“ (art. 53).

 

L’allemand, l’espagnol, le français, l’italien et l’anglais n’ont pas été une barrière infranchissable. Tous ces idiomes ont permis à chacun de s’exprimer dans sa langue maternelle et à se faire comprendre, soit dans la liturgie, soit dans les rencontres.