Les repas préparés par les cuisinières revêtent un caractère festif: la présentation, les menus, tout invite à l’action de grâce. Les participants ne peuvent que dire un tout, tout grand merci à Liucadia et Dolores, les fidèles cuisinières, vingt et dix ans au service des frères et de leurs invités. Naturellement, en terre valaisanne, la traditionnelle raclette devait être de la fête! Du petit déjeuner au dîner, comme le disent les Français, tout plaît aux papilles des convives. Le Birchermüesli du petit déjeuner et bien d’autres mets réjouissent le cœur des frères.

 

Un dicton résume à la perfection ce que l’assemblée a vécu: “Die Liebe geht durch den Magen“, l’amour passe par l’estomac.