La phase préparatoire du chapite général entre dans sa dernière ligne droite. Les capitulants (membres du chapitre) ont reçu le document de travail (Instrumentum laboris). Le thème retenu se présente sous la forme d’une citation du bienheureux Guillaume-Joseph Chaminade: “Il faut un homme qui ne meure point, c’est-à-dire une société d’hommes qui se seraient donnés à Dieu pour cette œuvre, qui la rempliraient dans la maturité de leur âge, après s’y être formés sous la sainte obéissance et se transmettraient les uns aux autres le même esprit et les mêmes moyens“ (Écrits et Paroles I).

 

Nous soumettons à votre prière et à votre réflexion les chapitres de ce document:

  • Nous devenons “l’homme qui ne meure point“ quand nous devenons réellement les religieux que nous sommes appelés à être.
  • Nous devenons “l’homme qui ne meure point“ quand nous assumons notre appel à être des missionnaires.
  • Nous devenons “l’homme qui ne meure point“ quand nous vivons comme Famille marianiste.
  • Nous devenons “l’homme qui ne meure point“ quand nous vivons un style de vie et de gouvernement qui favorise la croissance spirituelle, l’indépendance et la mission commune.

 

Demandons à l’Esprit d’inspirer les capitulants qui sont invités à scruter le chemin à parcourir pour que les religieux et les membres de la Famille marianiste deviennent “l’homme qui ne meure point“ dans l’Église appelée à être un peuple de saints. Laissons-nous aussi inspirer par les quatre impulsions proposées dans le document de travail.